Jalons pour une archéologie du goût

Publié dans le

En suivant la démarche archéologique de M. Foucault le texte s’interroge sur l’émergence tardive et l’évolution de la notion de goût dans la pensée occidentale. Il oppose aux discours qui ne laissent pas d’espace théorique à la notion de goût, les discours de l’Antiquité et du Moyen Age, les discours du goût qui se construisent au contraire pour traiter de cette catégorie, le discours kantien du goût démocratique et les discours de la production, discours caractéristiques de la modernité. Cela conduit, dans un dernier point  conclusif, à préciser les enjeux pour les sciences économiques et de gestion de la définition du goût contemporain, dans un régime de consommation de masse.

Télécharger l’article

Lire l’article en ligne

Milestones for an archaeology of taste

Download the extended abstract

A propos de Christian Barrère

Christian Barrère, professeur émérite à l’Université de Reims Champagne Ardenne s’est spécialisé dans l’étude du domaine des industries du goût, particulièrement de la mode, du vin, de la gastronomie et des biens de luxe. A partir d’une approche patrimoniale (Barrère et Santagata, 2002 ; Barrère, Barthélémy, Nieddu et Vivien, 2004) il étudie les formes institutionnelles de formation des goûts, de production, de consommation et d’échange, de gestion des droits de propriété concernant les biens créatifs.