Le choix du collège : vers un empowerment de la famille ?

Publié dans le

Le collège public est censé constituer un non choix pour la famille, l’enfant étant affecté au collège du secteur associé à son adresse. L’assouplissement de la carte scolaire, outre la possibilité de scolariser son enfant dans le secteur privé, offre pourtant une plus grande possibilité de choix aux parents. A partir d’une étude de cas reposant sur l’observation d’un collège et d’entretiens semi-directifs avec 12 parents d’enfants en classe de CM2, cette recherche pose la question de l’empowerment perçu par les parents dans ce contexte. Les résultats font apparaitre une perception contrastée, entre des parents ne percevant pas d’empowerment car ne faisant pas de véritable choix, d’autres revendiquant un empowerment individuel, commun à un choix de consommation classique, d’autres encore un empowerment sociétal exprimant une vision de la société qu’ils désirent inclusive à travers leur choix.

Télécharger l’article

Lire l’article

 

A propos de a Angélique Rodhain

Angélique Rodhain est Maître de Conférences - HDR en Sciences de gestion, à l'Université de Montpellier - rattachée au laboratoire MRM et à l'IUT de Montpellier-Sète. Intéressée par les phénomènes de consommation, elle a développé des recherches sur l'alimentation et l'obésité, la compréhension des écarts entre attitudes et comportements de consommation responsable et les enfants et les marques. Outre la consommation, ses recherches ont également porté sur la carrière des femmes entrepreneures. Optant pour une perspective critique de la consommation, ses travaux mobilisent essentiellement des méthodologies qualitatives (récits de vie, observations, entretiens).

A propos de b Anaelle Fargier

Anaëlle Fargier était, lors de la rédaction de l'article, étudiante en 2ème année Techniques de Commercialisation à l'IUT de Montpellier-Sète. Après une année de poursuite d'études à l'étranger, elle a arrêté ses études pour entrer dans la vie active.